DEROULE D'UN TRAITEMENT DE L'OSMOSE

Un rabot spécial : Le Gelplane nous permet de raboter la coque exactement entre le Gelcoat et la résine. L'intégrité et la solidité de la coque qui est touchée par l'osmose n'est pas modifiée.


Après le rabot, un ponçage est effectué pour rendre la coque parfaitement lisse et surtout retirer les fils de polyester qui feraient mèche après l'application de la résine époxy, et permettrait à l'eau de traverser.


Voila comment la coque se présentera pour le séchage.


Après séchage, nous passons :


1 couche d'enduit + ponçage fin

4 couches d'époxy (International Coating, Soromap ou Océodry)

1 couche de primaire époxy pour préparer la pose de l'antifouling (International Coating, Soromap ou Océodry)

Après la première couche :


Après l'enduit époxy :


Coque après le primaire époxy :



Et vient le tour de l'antifouling (non compris dans le traitement de l'osmose).


Sur ce bateau il n'y avait PAS DE CLOQUES apparente, mais un taux d'humidité de 15 à 17% sur une coque sandwich avec une résine polyester de très bonne qualité.

ET POURTANT après le rabot :


Des cloques d'osmose invisibles avant


Et un début de délaminage de la coque. Les trous vont jusqu'à 5mm de profondeur, sans trace externe visible avant le rabotage.

SOIGNEZ VOTRE BATEAU AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD